Glossaire numismatique

 Accueil site  -  Accueil Numismatique

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N
O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

A

Affinage Art de purifier les métaux en les débarrassant de leur alliage.

Ajustage Action de mettre chaque pièce de monnaie au poids qu'elle doit avoir. Opération généralement effectuée avec une lime.

Alliage Mélange de différent métaux

Aloi Titre légal d'une monnaie.

Annelet Terme héraldique pour désigner la représentation d'un petit anneau.

Anillé (Croix) Réalisée par objet en forme d'anneau.

Atelier Lieux ou sont gravés et frappés monnaie. Chaque atelier était identifié par un signe. distinctif ou différent. A partir de xxxx les ateliers sont identifiés par des lettres.

Avers Côté de la pièce opposé au revers (dit face).

Axe Orientation de la gravure du motif du droit par rapport à celui du revers.

 

B

Balancier Machine française à frappé les flans.

Barre Plaque de métal dans laquelle les coins sont découpés.

Besant. Terme héraldique pour désigner un cercle plein.

Billon Monnaie divisionnaire faite d'argent et de cuivre. Le taux d'argent étant < à 50% (ex : 90 % de cuivre et 10 % d'argent).

Blanc 

Burin Ciseau d'acier que l'on pousse à la main et qui sert à graver.

 

C

Cannelures Indentations dans la tranche de nombreux types de monnaies frappées à partir du XVIe siècle et destinées à préserver celles-ci du rognage. Dans le même dessein, les tranches furent parfois coordonnées ou marquées de légendes. En général, elles sont lisses.

Cantonné Placé dans une partie déterminée

Casch Pièce chinoise ronde percée d'un trou carré en son milieu.

Cercle crucigère Cercle surmonté d'une croix.

Champ Chaque face d'une pièce de monnaie et surtout la partie laissée libre à gauche et à droite du type.

Châtel tournois Représentation stylisée d'un chasse reliquaire ou d'un château apparaissent pour le première fois à Tours.

Cisoir Ciseaux pour couper le métal.

Coin Instruments appelés aussi fers (ou paire de coins) employés pour la frappe monétaire, se composant d'une partie inférieure (la pile, ou encore coin dormant, coin d'enclume) et d'une partie supérieure (le trousseau ou coin mobile).
ou (coin monétaire)

Contremarque, n. f. Marque de poinçon apposée sur une monnaie déjà frappée, souvent pour indiquer un changement de valeur.

Couronelle Petites couronnes

Croisette Petite croix.

Croix anillée Croix dont les extrémités sont recourbées formant des ancres (synonyme de croix ancrée)

Croix filetée Croix dont les bras sont composés de filets.

Croix pattée Croix aux extrémités évasés.

Croix pleine alésée Croix de forme régulière (dite grecque), dont l'intérieur est plein et les extrémités droite.

D

Damasquinée se dit d'une cuirasse incrustée de fils formant un dessin

Décri Prescription gouvernementale interdisant la circulation d'une espèce monétaire (démonétisation).

Délivrance Série de monnaies frappées autorisées a être mis en circulation.

Dénéral Poids monétaire, généralement en bronze ou en laiton, parfois en verre, destiné à contrôler les poids des pièces de monnaies déterminées.

Denier Soit :

  • Monnaie en argent caractéristique de l'époque carolingienne depuis le milieu de VIII siècle durant 5 siècles.

  • Monnaie valant 1/12 de sou au XVII ième siècle (voir tableau de conversion).

  • Mesure du titre de l'argent.

Dénomination. Appellation d'une pièce de monnaie et, par extension, sa valeur légale.

Différent Marque  apposée sur chaque monnaie pour indiquer l'atelier ou elle a été frappée, le nom du directeur de celui-ci, le nom du graveur. Chaque hôtel des monnaies a obligatoirement une "lettre de l'alphabet" pou différent.

Dizain 

Double frappe Dédoublement de l'empreinte résultant d'un glissement du flan pendant la frappe. Une pièce qui présente ce défaut est dite tréflée.

Douzain Monnaie de douze deniers frappée à partir de Charles VII.

Droit La face de la monnaie qui porte le dessin ou l'inscription principale. Vu l'ambiguïté du terme "principal", beaucoup de numismates préfèrent employer "droit" pour la face qui porte l'empreinte du coin inférieur. (Le terme avers est parfois utilisé)

Ducat Monnaie d'or frappée à Venise de 1284 à 1794 sans aucune modification.

E

Echancré (croix) extrémité taillée en arrondie ou en forme de V

Echarceté Ecart de poids (en défaut) par rapport à la norme légale.

Écu Soit :

  • Monnaie d'or ou d'argent, avant la révolution Française, portant sur l'une de ces faces des armoiries.

  • Nom donné aux pièce de 5 Francs en argent après le révolution

  • Monnaie de la communauté Européenne.

Emblème Symbole ou allégorie figurant sur les monnaies ( ex : la harpe sur les monnaies Irlandaises).

Emission Groupe de monnaies frappées conformément à une instruction monétaire déterminée.

Entaille Dommage important dans le flan d'une monnaie.

Epreuve Pièce de monnaie de qualité supérieure, frappée avec des coins spécialement préparés, par exemple pour être offerte à des fonctionnaires ou à des personnages de haut rang.

Etat de conservation Suivre le lien interne.

Exergue Espace inférieur de la face d'une monnaie, lorsque celui-ci est séparé du dessin principal par un trait horizontal, dit ligne d'exergue. Petit espace réservé dans une médaille pour recevoir une inscription, une date.

F

Face Côté de la pièce opposé à la pile (voir avers).

Fautée Se dit d'une pièce tordue, frappée décalée, décentrée qui a reçue un double coups.

Flan Disque métalique qui va être frappée par les coins pour donner une pièce.

Fleurdelisé En forme de fleur de lys

Fleur de coin Se dit de l'état de conservation d'une pièce qui ne présente aucune trace d'usure due à la circulation.

Fers Voir coins monétaires.

Fleuron Ornement figurant une fleur ou une feuille.

Florette 

Fraise Collerette empesée et plissée sur plusieurs rangs que portaient hommes et femmes au XVIe et au début du XVIIe siècle.

Franc Soit :

  • Nom d'une monnaie  en or (Franc d'or à cheval de 3,877 g) sous Jean II  frappée pour payer la rançon du roi emprisonné en Angleterre (1360).

  • Entre 1575 et 1586 Henri III créa une monnaie d'argent appelé "Franc d'argent" d'une valeur de 1/3 d'Écu.

  • Henri II de Navarre frappa lui aussi des Franc.

  • Le Franc Germinal est fondé par la loi du 17 germinal de l'an XI (7 avril 1803) et restera notre unité monétaire jusqu'au 1 janvier 2002.

  • Unité monétaire de la France, la Belgique, la Suisse, du Luxembourg et de certain pays Africains.

Frappe Action de frapper un "flan", d'abord au marteau, puis grâce à un balancier puis grâce à des presses hydrauliques. La frappe se fait toujours  à froid.

Frai Perte que les monnaies éprouvent par le frottement dans la circulation.

G

Grain Unité de masse valant 0,053 gramme (voir tableau de conversion).

Grènetis Cordon fait de petits grains au bord des monnaies.

Gros Unité de masse valant 72 grains (3,82 g) (voir tableau de conversion).

H

Hôtel des monnaies Endroit où l'on frappe des monnaies.

Hybride Pièce de monnaie frappée par deux coins monétaires destinés à des émissions différentes.

I

 

J

Jeton Pièce en forme de monnaie de matière quelconque (métal, plastiques, ivoire ...) servant à compter ou pouvant avoir une équivalence de valeur monétaire (fonctionnement de machines automatiques).

K

Karat Mesure de la proportion d'or dans la pièce (24 Karats = 1000 millièmes).

Klippen Pièce de forme carrée

L

Légende Lettres ou mots figurant sur une pièce de monnaie.

Liard Ancienne monnaie de cuivre valant 3 deniers ou 1/4 de sou.

Listel Cercle périphérique présentant une saillie plus importante que les saillies du type ou de la légende afin d'en diminuer l'usure.

Livre Unité de masse valant 2 marcs ou 128 gros soit 489,51g (voir tableau de conversion). Monnaie de change valant 20 sols.

M

Maille

Marc Unité de masse valant 8 once ou 64 gros soit 244,753g (voir tableau de conversion).

Médaille Pièce de métal souvent ronde portant un dessin, une inscription, frappée en l'honneur d'une personne ou d'un événement. Contrairement aux monnaies, les faces des médailles ne sont pas inversées.

Méreau pièce monétiforme ayant une valeur de convention pouvant se convertir en monnaie légale sous certaines conditions.

Millésime Date à laquelle une monnaie a été frappé. Obligatoire en France à partir de 1549.

Mitre Coiffure haute portée par certains évêques et abbés.

Monnaie Ensemble de valeurs matérialisées par des pièces en métal, des billets ayant cours légal et autorisé par l'autorité souveraine pour servir aux échanges.

Monnaie épiscopale Monnaie émise au nom d'un évêché ou d'un évêque.

Monnaie féodale Monnaie frappée au nom d'un seigneur relevant d'une autorité supérieure.

Monnaie pontificale Monnaie émise au nom du pape.

Monnaie royale Monnaie frappée au nom d'un roi.

Moulin Terme usuel du laminoir

Numismatique Etude scientifique des monnaies, médailles et jetons.

N

 

O

Obole Unité de monnaie et de poids de la Grèce antique. Monnaie valant la moitié du denier. Également monnaie de compte.

Once Unité de masse valant 8 gros soit 30,59g (voir tableau de conversion).

Ordre du Saint-Esprit le plus illustre des ordres de chevalerie de la monarchie française. Institué par Henri III en 1578, il fut aboli à la Révolution, et rétabli par Louis XVIII et enfin disparut en 1830.

Orle Bordure qui suit, sans le toucher, le bord de l'écu.

P

Parisis Se dit des monnaies frappées à Paris. A partir de 987 la monnaie Parisis devient monnaie royale. Philippe Auguste étant la frappe des Parisis au Nord de la France, l'Ouest frappant de la monnaie Tournois (Tours).

Patard Monnaie de faible valeur en usage dans les flandres.

Patine Altération de surface du métal due au vieillissement.

Pied-fort Monnaie prototype d'une épaisseur supérieure à l'original. Interdit à la circulation.

Pile Côté de la pièce opposé à la face (voir revers).

Pistole monnaie d'or Espagnole du XVII siècle.

Poinçon Terme parfois appliqué au coin monétaire, mais généralement réservé aux poinçons employés pour enfoncer dans un coin des éléments de lettres, des lettres entières, des détails du dessin (ornements, marques d'atelier, couronne ou titre du souverain, etc.)

Point secret Forme de marque d'atelier ou marque d'émission employée surtout en France à la fin du Moyen Age (avant le XVI), ayant la forme d'un point plein ou creux (annelet) placé sous une lettre convenue de l'inscription.

 

Q

Quadrilobe, Motif décoratif composé de quatre arcs de cercle égaux disposés symétriquement.

Quinas Ecus (pour le Portugal).

 

R

Réformation Action de donner à une espèce une autre empreinte (utilisée par Louis XIV et Louis XV). Pour cause d'économie, l'on sur frappait au nouveau type les anciennes pièces (frappe sur flan réformé).

Remède Tolérance par rapport aux titres légaux théoriques.

Renaissance Période qui s'étant de la fin du XIV au début du XVII siècle.

Revers Côté de la pièce ou est généralement inscrit la valeur monétaire ou un graphisme identifiant sa valeur, également appelé "pile".

S

Sautoir Petite croix formant un X.

Sizain Pièce de six deniers.

Sol Synonyme de "Sou". Pièce en cuivre ou en bronze. désigne aussi une monnaie valant 1/20 de livre.

Soldino 

Sou Voir Sol.

Surfrappe Utilisation d'une monnaie déjà frappée comme flan pour y imprimer de nouveaux types, les traces de la frappe antérieure restant visibles.

T

Taille Quantité d'exemplaire d'une espèce qui peut être frappés dans un Marc (ex : 36 1/4 an Marc). Donne le poids de la pièce.

Teston Monnaie d'argent de la renaissance à l'effigie d'un souverain.

Thaller Ecu d'argent des pays germaniques

Titre Donné en Karat pour l'or ou en denier pour l'argent, elle représente la proportion ou teneur du métal dans la monnaie (24 Karats = 100 %, 12 dernier = 100 %).

Titulature Ensemble de titre d'un individu parfois pouvant être mentionné sur les monnaies.

Tournois Monnaies frappées par l'abbaye de St Martin de Tours. Puis devient la référence de tout le royaume l'emportant sur la monnaie Parisis.
Système Tournois : 1 livre = 20 sous et un sou = 12 deniers

Trace de bélière Trace de l'anneau ayant servi à accrocher les monnaies utilisées comme bijoux.

Tranche Surface périphérique de la pièce pouvant être lisse, cannelée, comporter des signes ou inscriptions en creux ou en reliefs.

Tréflage Défaut d'une monnaie qui double les traits de l'effigie. Fréquent dans la frappe au marteau.

Treflée Voir double frappe.

Trilobe En forme de feuille de trèfle, à trois lobes.

Trousseau Coin du dessus, opposé à la pile.

Type Motif principal de l'empreinte sur chaque face d'une monnaie. Par extension, tout groupe de monnaies ayant en commun le même dessin.

U

 

V

Valeur Cours de la monnaie à un instant donnée. (ex : 1 Louis d'or = 13 livres 15 sols et 0 dernier).

Vert de gris Oxydation se formant à la surface des pièces à base de cuivre.

Virole Moule d'acier circulaire dans lequel sont frappées les monnaies.

W

 

X

 

Y

 

Z

Division de poids

Livres

Marcs

Onces

Gros

Deniers

Grains

Système métrique

1

2

16

128

384

9216

489,506 g

*

1

8

64

192

4608

244,753 g

*

*

1

8

24

576

30,594 g

*

*

*

1

3

72

3,824 g

*

*

*

*

1

24

1,275 g
* * * * * 1 0,053 g

  e-mail

A jour du 15/10/2006